Lymphographie

Glossaire Lymphoedème, nouvellement diagnostiqué, Ma vie avec le lymphome et le Lymphoedème, Fibros, Bandage enveloppant, Lymphoedème pédiatrique, lymphoscintigraphie, Drainage manuel de lymphoedème, La Filariose Lymphatique, Traitement, Prévention de Cellulites, Erysipèle, Lymphangite, Lymphedema French (France)

Moderators: Birdwatcher, Cassie, patoco, Senior Moderators

Lymphographie

Postby patoco » Sun Jun 11, 2006 2:22 pm

Lymphographie

Lymphedema People

http://www.lymphedemapeople.com

............

Lymphographie (1)

Radiographie de canaux et de ganglions lymphatiques injectés par un produit de contraste opaque aux rayons x. ce terme désigne principalement l'examen qui, après injection aux pieds, met en évidence les lymphatiques des membres inférieurs, du bassin, de l'espace rétro-péritonéal (partie postérieure de l'abdomen) et le canal thoracique. les autres voies d'abord ont été abandonnées. bien longtemps après le médecin hollandais a. nück qui avait réussi à injecter, en 1691, du mercure dans les lymphatiques d'animal, kinmonth réussit, en 1951, à colorer les vaisseaux lymphatiques en bleu, de façon sélective, par le patent blue violet (pbv). il devient possible de repérer ces vaisseaux spontanément peu visibles, de les isoler et d'y injecter une substance radio-opaque pour les visualiser sur une radiographie. les premiers essais ne sont guère satisfaisants. en 1961 à houston, wallace a l'idée d'injecter de l'huile d'œillette ultra-fluide marquée à l'iode (lipiodol) qui permet une opacification transitoire des canaux lymphatiques et durable, de six mois à deux ans, des ganglions. après injection, entre les deux premiers orteils, d'un mélange de pbv et d'anesthésique, le lymphatique coloré est repéré au dos du pied. la peau est incisée sur 1 cm, le petit lymphatique est libéré puis une très fine aiguille y est insérée. le produit de contraste est introduit simultanément des deux côtés, grâce à un système mécanique. l'injection dure environ une demi-heure; elle est indolore. la progression est suivie sous radioscopie télévisée et arrêtée lorsque l'opacification atteint les dernières vertèbres lombaires. la quantité de lipiodol est de l'ordre de 6 ml à chaque pied, modulée en fonction de l'âge ou de circonstances particulières. des radiographies sont faites en fin d'injection pour voir les canaux lymphatiques et 48 heures plus tard pour voir les ganglions. les anomalies recherchées associent des troubles de la progression du produit de contraste (images d'interruption) et des modifications des ganglions (augmentation de volume, lacunes, altération du piqueté, images fantomatiques, exclusion). grâce à une asepsie et une technique rigoureuses, il y a moins d'un accident ou incident pour mille examens. pendant une vingtaine d'années la lymphographie a été le seul moyen d'étudier les territoires lymphatiques. depuis 1980, de nouvelles techniques d'imagerie, l'échographie*, la scanographie et l'irm* l'ont définitivement supplantée. les indications actuelles de la lymphographie sont exceptionnelles.

Alain Le Treut., 16/5/2002
mise à jour le : 24/02/2003

(1) http://www.fnclcc.fr/fr/patients/dico/d ... nition=961

...........

INFORMATIONS CONCERNANT LA LYMPHOGRAPHIE

Ce document est avant tout destiné à vous informer sur le déroulement de l'examen, sur ses avantages et sur les risques qu'il comporte. Pour en assurer le bon déroulement, nous vous demandons de le lire attentivement et d'observer scrupuleusement les recommandations qui vous sont faites.

S'il y a des points que vous avez mal compris, le personnel médical et paramédical du service d'imagerie médicale se tiendra à votre disposition le jour de l'examen, pour vous donner des informations complémentaires

Qu'est-ce que la lymphographie?

C'est un examen radiologique qui permet de réaliser l'étude du système lymphatique

Que faut-il apporter pour l'examen ?

La lettre de votre médecin

La liste écrite des médicaments que vous prenez

Les examens de laboratoire et les examens d'imagerie antérieurs

Votre carte Vitale

Où devez-vous présenter en arrivant à l'hôpital ?

Si vous êtes en consultation publique, nous vous demandons de retirer " une fiche de circulation " au service des admissions de l'établissement .Sur cette fiche vous seront facturés les actes réalisés.

Si vous êtes en consultation privée, vous pouvez vous adresser directement à l'accueil du service d'imagerie médicale.

Faut-il une préparation pour cet examen ?

Non, cet examen ne nécessite aucune préparation particulière. Il n'est pas nécessaire d'être à jeun, vous pouvez vous restaurer légèrement avant l'examen. Toutefois, nous vous demandons de vous laver soigneusement les pieds la veille de l'examen, en portant une attention particulière sur les ongles et sur les espaces interdigitaux ( entre les doigts de pieds). Nous vous demandons également de boire beaucoup la veille de l'examen : environ 2 litres d'eau.

Pensez également à envoyer de la lecture. Enfin, il est préférable d'être accompagné pour le retour

Comment se déroule l'examen ?

Attention, cet examen se déroule sur deux jours !

Après vous avoir confortablement installé sur la table d'examen, le manipulateur (trice) réalise une asepsie (désinfection) rigoureuse des deux pieds. Dans un premier temps, il injecte un produit destiné à repérer les vaisseaux lymphatiques qui sont situés sur le dos des pieds. Ce produit est du bleu de méthylène mélangé à de la xylocaïne (anesthésique local). Les injections se font sous la peau, entre les doigts de pieds.

Ce n'est qu'une 1/2 heure après , que peut commencer le cathétérisme des vaisseaux lymphatiques (introduction d'un petit tuyau dans chaque vaisseau). Le médecin radiologue s'habille alors stérilement et vous recouvre de champs stériles ( coton ou plastique). Puis, après avoir de nouveau désinfecté la peau, il réalise une anesthésie locale sur le dessus des pieds. Après quelques minutes, la peau insensibilisée est incisée sur environ quatre centimètres et le médecin dégage un vaisseau lymphatique sur chaque pied.

Ce travail est minutieux et lorsqu'il est terminé, le médecin introduit un petit cathéter (un petit tuyau) à l'intérieur de chaque vaisseau lymphatique. Une fois les cathéters en place, le produit de contraste peut être injecté.

Ce produit de contraste est très visqueux et sa progression se fait très lentement au moyen de deux seringues électriques. Le manipulateur (trice) surveille l'opacification des vaisseaux en réalisant périodiquement des clichés radiographiques.

Ce n'est qu'après avoir opacifié tout le réseau lymphatique à étudier que l'on arrête l'injection. Les cathéters sont alors enlevés et le médecin réalise une suture dur le dos de chaque pied.

Après avoir effectué les pansements, le manipulateur (trice) réalise des clichés pour visualiser vaisseaux et ganglions lymphatiques. Ces mêmes clichés seront à nouveau réalisés le lendemain.

Combien de temps dure l'examen ?

D'une manière générale de 4 à 6 heures le premier jour.

Les clichés du lendemain sont réalisés en 1/2 heure.

L'examen est - il douloureux ?

Les piqûres réalisées entre les doigts de pieds sont un peu douloureuses.

La durée excessive de l'examen et la quasi immobilité que vous devrez observer, font de cet examen un moment très peu confortable.

Injecte t- on un médicament ?

Oui, dans tous les cas. Les produits utilisés contiennent tous de d'iode.

Quels sont les risques liés à la lymphographie ?

Cet examen est le plus indiqué pour déterminer avec précision la nature des lésions dont vous souffrez de façon à décider du type de traitement qui vous convient.

Cependant, comme tout acte médical, même réalisé dans les conditions de compétence et de sécurité optimales, il comporte des risques.

Des complications imprévisibles comportant un risque vital comme une allergie grave ou un arrêt cardiaque liés à l'injection du produit de contraste, de la xylocaine ou du bleu de méthylène sont extrêmement rares. Quelques cas sont décrits, sur des milliers d'examens réalisés chaque année. Toutefois, nous vous demandons de signaler tout antécédent allergique (antibiotiques, pollen, fruits de mer, fraises etc...), (si tel est le cas, prière de nous en avertir au 02-98-52-60-85)

Bien que des mesures d'hygiène très strictes soient observées lors de cet examen, quelques cas de complications d'origine infectieuse (ou septique) ont été décrits.

Cet examen est rendu nécessaire par votre état de santé et sera réalisé avec toutes les précautions nécessaires. Toutefois, vous gardez à tout moment le droit de refuser.

Existe t-il des contre-indications à la lymphographie ?

Non, il n'existe pas de contre-indication absolue.

Toutefois, il est impératif de prévenir l'équipe radiologique :

Si vous êtes sujet aux allergies comme l'urticaire, l'eczéma ou de l'asthme, il faut le signaler impérativement lorsque vous prenez rendez-vous et de le rappeler avant l'injection.

Si vous êtes diabétique et si vous prenez des biguanides (Glucinan, Glucophage, Stagide)

Si vous avez des problèmes rénaux , pulmonaires ou cardiaques.

il faudra le signaler lors de la prise de rendez-vous et nous informer sur le traitement que vous suivez .

Madame, si vous êtes enceinte ou risquez de l'être, veuillez le signaler impérativement au médecin ou au manipulateur (trice) avant l'examen. Sachez que la meilleure période pour passer une radiographie est pendant les règles ou dans la semaine qui les suit.

Après l'examen

On vous demandera de vous mettre en rapport avec votre médecin traitant ou un cabinet de soins infirmiers pour l'ablation des fils de suture : celle-ci devra intervenir dix jours après l'examen . A cette fin, vous pouvez utiliser l'ordonnance jointe à ce document.

Le radiologue vous communiquera oralement les résultats à la fin de l'examen. Il adressera ultérieurement un compte rendu détaillé au médecin qui a prescrit l'examen et auprès de qui vous pouvez vous informer.

Vous avez mal compris certains points de cette fiche ?

Parlez en à votre médecin traitant, au personnel médical et soignant qui vous suit pendant votre hospitalisation, afin de vous les refaire préciser.

Enfin, le jour de l'examen, n'hésitez pas à questionner l'équipe radiologique qui vous prendra en charge.

http://www.ch-cornouaille.fr/doc/servic ... info17.htm

.......

Technique de lymphographie

La lymphographie pédieuse a pour but de visualiser les vaisseaux lymphatiques et les ganglions associés, depuis les membres inférieurs, le pelvis, les ganglions rétro-péritonéaux, le canal thoracique dans le thorax.

Ses principales indications étaient constituées par les lymphomes (hodgkiniens ou non) et par l'étude ganglionnaire des cancers du petit bassin (du col utérin en particulier). Le scanner a beaucoup réduit les indications des lymphographies.

La technique se déroule sur deux jours et nécessite l'utilisation d'un soluté iodé huileux.

Le premier jour, une injection d'un colorant bleu vital est faite sur le dos du pied entre les orteils (le patient deviendra un peu bleu et urinera bleu pendant 24 heures).

Ce colorant est draîné vers les conduits lymphatiques du pied qui deviennent visibles et peuvent être cathétérisés. Le produit iodé huileux est injecté à la pompe pendant 30 à 60 minutes. Lorsque le produit atteint le canal thoracique, une première série de clichés illustrant les vaisseaux lymphatiques est prise.

Le lendemain, le produit de contraste s'est concentré au niveau des ganglions lymphatiques.

En cas d'atteinte pathologique des ganglions, on observe

une absence de transit par tout un système canaliculaire lymphatique (compression), et l'absence de ganglions sur les clichés du lendemain,

des déviations des vaisseaux lymphatiques par rapport aux vaisseaux contro-latéraux,

un aspect élargi et souvent fantomatique des ganglions pathologiques,
User avatar
patoco
Site Admin
 
Posts: 2175
Joined: Thu Jun 08, 2006 9:07 pm

Return to Lymphoedème

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 4 guests